Le canal coûtera plus de 800 mille de dollars

337

 

Un expert, impliqué dans la construction du canal depuis 2019, estime qu’il faudra mobiliser 800 mille de dollars pour achever l’infrastructure agricole de Ouanaminthe. 

L’ingénieur agronome Dieudonné Deshommes,  natif de Ouanaminthe, est confiant que la grande mobilisation populaire permettra de réussir ce pari.

Les travaux sont à 70 % achevés, dit-il faisant valoir que la construction des digues de protection et des déversoirs représentent 40 % du projet.

Intervenant à l’émission Le Point de Télé Métropole,  l’ingénieur agronome assure que l’ouvrage répondra aux normes techniques. 

Une vingtaine de spécialistes en irrigation,  des ingénieurs- architecte et des ingénieurs agronomes, sont en charge du projet et utilisent le document technique précédemment utilisé par la firme cubaine.

Il regrette que l’état ne s’implique dans les travaux en apportant des équipements nécessaires à la réalisation des travaux. 

L’ingenieur Deshommes soutient que le canal doit contribuer à l’irrigation de la Plaine Maribaroux. 

Cette vaste plaine, de 18 000 hectares dans la commune de Plaine du Nord, est irriguée par 5 rivières. 

Outre la construction du canal,  l’expert insiste sur la nécessité de curer un autre canal et de réparer les pompes.

Interrogé sur l’opposition des dominicains,  M. Deshommes a fait valoir que les autorités dominicaines  veulent empêcher la production agricole qui signifie la fin de la dépendance vis à vis de leur produits.

En ce qui a trait aux conséquences de la fermeture de la frontière,  M. Deshommes révèle que les haïtiens s’évertuent à trouver des sources approvisionnement dans les autres département d’Haiti. LLM / radio Métropole Haïti


Publicité