Le canal en voie d’achèvement

312

L’eau commence à couler dans le canal de Ouanaminthe.  Il ne s’agit pas encore de la mise en fonction de la prise sur la rivière Massacre. Cependant le comité a utilisé une pompe pour faciliter l’irrigation de la Plaine de Maribaroux.
Le président du comité de gestion du canal,  Pasteur Moïse Joseph,  explique qu’il faut réparer la pelle excavatrice afin de nettoyer l’espace devant favoriser l’écoulement de l’eau de la rivière au canal.
Il soutient qu’il s’agit de l’un des plus importants ouvrages agricoles de ce type de la région des caraïbes.
Après l’achèvement des travaux du canal, le comité se propose de poursuivre la construction des infrastructures agricoles. Nous voulons créer un système d’irrigation, dit il  annonçant la construction de routes agricoles et d’un pont sur la rivière Trop Plein.
De nombreux agriculteurs se sont réjouis de la distribution de l’eau dans la plaine. Les cultures rizicoles étaient menacées par l’absence d’eau en quantité suffisante.
Le pasteur Moïse appelle les haïtiens de la diaspora à poursuivre leur implication dans l’effort de relance de l’agriculture. Il souhaite des investissements pour rendre le crédit accessible aux cultivateurs décapitslisés.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité