Le Conatel veut en finir avec la télévision analogique

258

L’extinction de la télévision analogique est pour bientôt.  Le directeur du conseil national des télécommunications (Conatel), l’ingénieur Joses Jean Baptiste, fait état des efforts déployés par son institution pour concrétiser la télévision numérique.
Les autorités haitiennes ont convenu avec les opérateurs de la disparition des chaînes UHF de 52 à 68. Ces chaînes seront remplacées par deux plateformes gérées par des consortiums comptant 6 opérateurs chacun. Il s’agit de libérer les fréquences pour la téléphonie. 
M. Jean Baptiste assure que l’Etat et les brodcasters sont impliqués dans la mise en place de la plate-forme qui sera gérée par un consortium.
Le directeur du Conatel soutient que ce système offre d’énormes avantages notamment en ce qui a trait à la réduction  des coûts de fonctionnement.
L’état envisage également de lancer un appel d’offre pour les chaînes VHF.
Interrogé sur les caractéritiques des téléviseurs compatibles au numérique, le directeur du Conatel a souligné que ces appareils disposent de la chaîne 10.

Récemment le Premier Ministre,  M. Ariel Henry,  avait insisté sur la nécessité pour que le secteur des télécommunications ne soit pas en retard en ce qui a trait à la télévision numérique.

Le gouvernement a choisi un système de haute définition compatible avec les États Unis.
M. Jean Baptiste fait remarquer que ce choix s’imposait en raison de la proximité avec ce grand marché.
Même si aucun delai n’a été communiqué, le directeur du Conatel plaide pour la réalisation des réformes avec célérité.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité