Le conseil de sécurité projette une autre réunion sur Haïti

407

Les membres du conseil de sécurité de l’ONU plancheront une fois de plus le 16 juillet 2023 sur la crise haïtienne.
Le spécialiste en relation internationale, M. Pierre Antoine Louis, croit que les lignes semblent bouger en ce qui a trait à l’envoi d’une mission internationale.


Il dit avoir décelé une nuance dans les positions exprimées par les représentants de la Russie et de la Chine. Il semble que le président brésilien Lula ait sollicité une main levée pour Haïti auprès des gouvernements chinois et russe.


Le représentant du Brésil avait espéré une décision de l’ONU sur Haïti avant la fin de cette semaine.


De l’avis de M. Louis le principal obstacle reste l’absence d’un consensus entre les acteurs politiques et le gouvernement haïtien. Cet obstacle semble plus important que les vétos de la Chine et de la Russie.


Le spécialiste signale que le Conseil de sécurité devra également se prononcer sur le renouvellement du mandat du BInuh. Si un accord est trouvé le conseil peut en une seule résolution transformer le BInuh en une autre mission.


M. Louis rappelle que deux options sont envisagées.
La première est une force multinationale qui serait prise charge par un état. L’autre option est une force de maintien de la Paix à l’instar de la Minustah.


Dans les deux cas un mandat de lONU est nécessaire.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité