Le « Core Group« exhorte tous les parlementaires à exercer leurs responsabilités

63

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies et les autres membres du «Core Group» (les Ambassadeurs du Brésil, du Canada, de l’Espagne, de la France, des États-Unis d’Amérique, de l’Union Européenne, et le Représentant spécial de l’Organisation des États américains) déplorent l’incapacité du Parlement lors de la séance de l’Assemblée Nationale du 28 juin à exercer ses responsabilités en vertu de l’article 7 de l’Accord du 5 février. Le « Core Group » exhorte tous les parlementaires à poursuivre, sans délai, la session de l’Assemblée Nationale pour mettre fin à l’incertitude politique qui prévaut depuis le 14 Juin et assurer la poursuite du processus électoral. Le « Core Group » demande à tous les acteurs politiques de contribuer à créer les conditions propices à cet effet. La séance en assemblée nationale a été finalement mise en continuation vers 3h30 du matin après avoir duré un dizaine d’heures. Les parlementaires n’ont pas statué sur le sort du président Privert malgré une suspension et un huis clos pour négocier.Peu après la reprise de la séance, suite à un appel nominal le président Cholzer Chancy a constaté que le quorum était infirmé par des sénateurs du groupe minoritaire. EJ/Radio Métropole Haïti