Le football haïtien est en hybernation

232

Le football haïtien est victime de la crise multidimensinelle qui s’enlise en Haïti.
Les footballeurs haïtiens ne sont pas en activité puisqu’il n’existe pas de championnat national. Les équipes ne peuvent effectuer des déplacements puisque les routes sont contrôlées par des gangs armés qui enlèvent et exigent des rancons.


C’est dans ce contexte que prendra fin, dans deux mois, le mandat de la commission de normalisation de la Fédération Haïtienne de football.
Cette commission, sans ptesident depuis la démission de Jacques Lethan, ne pourra pas réaliser les élections et modifier les statuts de la Fédération.


Une prorogation du mandat de cette commission est envisageable par la Fifa. Le mandat de deux ans aura été insuffisant pour relancer la Fédération et le football après le scandale du président Yves Jean Bart.


Le comité de normalisation, regroupe notamment des anciens membres du bureau fédéral d’Yves Jean Bart.


À l’instar des dirigeants, des footballeurs et des fans, le coach Jean Roland Dartiguenave déplore cet échec et reste perplexe sur l’avenir du football haïtien.


La Fédération est l’émanation des clubs, font remarquer les dirigeants du football.
Le sport roi est à l’arrêt sur l’ensemble du territoire. Seuls les championnats de vacances ont permis de maintenir le football en vie.


Les sélections nationales, ayant participé aux compétitions internationales, ont été mises en place de manière opportune.
Plusieurs spécialistes ont estimé que la Fédération devrait organiser des compétitions régionales afin de maintenir les clubs en vie.

LLM / radio Métropole Haïti