Le gouvernement haïtien est mécontent du retard des blindés

102

Le gouvernement haïtien sort de son silence et dénonce le retard dans la livraison des blindés à la Police Nationale.
C’est le garde des sceaux de la République, Mme Emilie Prophète Milcé, qui est intervenue dans les médias pour attirer l’attention sur les conséquences de ces retards. Ce retard a complètement perturbé les plans de la Police Nationale, lance Mme Milcé expliquant que les clauses du contrat stipulaient une livraison en bloc après le paiement des matériels.


L’entreprise canadienne n’a pas respecté ses engagements pour livrer les blindés comme prévu en juin, a deploré la ministre de la justice.


Le gouvernement haïtien fait comprendre que le Canada a une grande responsabilité dans la forte détérioration du climat sécuritaire au cours des 9 derniers mois.
S’exprimant avec son calme habituel, Mme Milcé a tout de même mis les points sur les i.
Elle a laissé entendre qu’il ne faut pas uniquement blâmer les autorités haitiennes.


Lors d’une interview exclusive à radio Métropole, ce mercredi 15 Mars 2023, la ministre de la justice a expliqué que le retard dans la livraison des blindés a torpillé les plans de la Police. Si les blindés avaient été livrés en même temps comme prévu ceci aurait permis d’exécuter le plan. Cependant la livraison au compte goutte a été plutôt bénéfique aux gangs.


Jusqu’à ce mercredi 15 Mars la totalité des blindés n’ont pas été livrés au gouvernement haïtien.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité