Le gouvernement lance un programme d’assistance aux sinistrés

178

La première ministre, Michèle Pierre Louis, a annoncé la formation d’une commission interministérielle chargée de coordonner l’aide aux sinistrés des cyclones Hanna et Ike.Au cours d’une conférence de presse hier, Mme Pierre Louis a annoncé l’arrivée d’un navire et de deux hélicoptères américains qui permettront d’évaluer les dégâts dans les régions isolées par l’effondrement des ponts. » L’urgence est de rétablir les voies de communications afin d’acheminer l’aide aux sinistrés », ajoute Mme Pierre Louis. La première ministre croit qu’il faut centraliser les informations au sommet pour que la distribution soit effective sur le terrain.  » Je lance un appel à la solidarité et à la mobilisation nationale et internationale avec Haïti parce que la situation est grave « , a soutenu Michèle Pierre Louis.De son coté, Le ministre des finances, Daniel Dorsainvil, affirme que l’économie haïtienne a subi un choc significatif en raison de la succession de cyclones.Il soutient que les dégâts peuvent être évalués à plusieurs dizaines de millions de dollars, faisant remarquer que les prévisions de croissance doivent être révisées à la baisse, à moins de 2,5%.D’autre part, le ministre de l’intérieur, Paul Antoine Bien Aimé, a mis l’accent sur la nécessité pour que l’aide soit coordonnée par la commission mise en place par le gouvernement. » J’invite les ONG à accepter la coordination du système national de gestion des risques et désastres « , ajoute t-il.Le ministre de l’intérieur informe que le bilan partiel de l’ouragan Hanna était de 172 morts sur l’ensemble du territoire. » Entre 750 000 et 1 million de personnes sont sinistrées « , explique le ministre qui révèle qu’une enveloppe de 33 millions de gourdes a été décaissée en faveur des victimes des Gonaïves.

Publicité