Le gouvernement sollicite une assistance robuste pour les forces de l’ordre

342

Le gouvernement haïtien sollicité auprès des autorités américaines une assistance robuste pour les forces dr l’ordre.
L’ambassadeur d’Haiti aux États Unis, M. Edmond Boccit, a révélé que le gouvernement haïtien demandé plus qu’une assistance en matériels pour la Police Nationale.
Il nous faut une assistance pour que la Police et les forces armées puissent résoudre le problème d’insécurité causé par les gangs.


Le phénomène du kidnapping est l’une des principales préoccupations des autorités haitiennes.
Le ministre Boccit a insisté auprès des responsables du Pentagone sur la nécessité de lever l’embargo sur les armes imposé au gouvernement haïtien.
Il entend poursuivre sa croisade auprès des responsables du département d’état qui gèrent un aspect du dossier.


Interrogé sur la réaction des officiels américains, l’ex chancelier haïtien a dit comprendre qu’ils sont préoccupés.
Mais aujourd’hui il faut plus que d’être préoccupé il faut des actions, a martelé le diplomate haïtien.


Il se réjouit de l’appui des autres gouvernements de la caraïbe en ce qui à trait à l’importance du rétablissement du climat sécuritaire en Haïti.
Le gouvernement haïtien entend obtenir des équipements qualifiés de robustes pour les forces de police et les forces armées.


Le problème de sécurité n’est pas un problème de police mais militaire. Il faut un soutient militaire pour adresser le problème des gangs, a insisté M. Boccit.


La rencontre, qui a eu lieu sur l’initiative du département américain de la defense, avait réuni des ambassadeurs de plusieurs pays de la Caricom.

LLM / radio Métropole Haïti