Les médecins principales victimes du kidnapping

315

Les hôpitaux, cliniques et dispensaires sont menacés de disparition en raison des nombreux enlèvements de médecins.
Trois éminents spécialistes, dont un directeur de l’hôpital général (HUEH), sont actuellement sequestrés par des bandits.


Les bandits réclament des montants très élevés en guise de rançon.


Afin de protester contre l’insécurité plusieurs structures de santé avaient fermé leurs portes au cours des derniers jours.
Nous ne pouvons continuer à fournir les soins avec la peur au ventre, a fait valoir un responsable de l’association médicale haitienne (AMH).


Les entrepreneurs de ce secteur sont devenus la cible de prédilection des bandits qui recherchent des victimes pouvant payer de rancons élevés.
Cependant les médecins et spécialistes sont eux aussi touchés par la grave crise socio-économique.
De nombreux patients, decapitalisés, se réfugient dans les villes de province en quête de médecine naturelle.


Les entreprises de santé sont pratiquement en faillite en raison de l’insécurité, du coût élèvés des transports, de la rareté de carburant et de la hausse vertigineuse du taux de change de la gourde par rapport au dollar.


Les agressions contre les médecins constituent des agressions contre les malades.
L’enlèvement et la séquestration d’un spécialiste prive de nombreux patients de soins adéquats et indispensables à la vie.

LLM / Métropole Haïti