Le ministre Nader déplore la lenteur du financement international

166

Le ministre haïtien des travaux publics, Ing. Joiséus Nader, déplore la lenteur des bureaucraties de l’administration publique et des partenaires internationaux.
Il révèle que des procédures ralentissent l’exécution des travaux d’infrastructures promis à la population.


De l’avis de l’ingénieur Nader en lieu et place des dons il serait préférable que les bailleurs de fonds accordent des prêts à Haïti pour la réalisation d’importants projets d’infrastructures routières et agricoles notamment.
Il se plaint des entraves qui empêchent la réalisation d’un tronçon de route à Jacmel.


Par contre à Morne Chien dans le Nord Ouest les 3 kilomètres de route ont été réalisés en 6 mois.
Ce tronçon de route relie Anse Rouge à Baie de Henne et constituait un véritable casse tête pour les habitants de la zone.


Les travaux financés par le Trésor public avancent rapidement, fait remarquer le ministre Nader qui a évalué les divers chantiers dans les départements du Nord Ouest et de l’artibonite le week-end écoulé.

LLM / radio Métropole Haïti