Le Nord zone prioritaire pour le développement du tourisme

299

Les autorités haïtiennes proclament officiellement ce jeudi 26 avril le Nord d’Haïti zone prioritaire pour le développement de l’industrie touristique . Les travaux de célébration du Bicentenaire de l’indépendance vont être lancés en la circonstance par le premier ministre Jean Marie Chérestal et le ministre du tourisme, Marine Deverson . . La priorité accordée à la région Nord a jeté un coup de froid sur le Sud-Est « Quiconque tente de traiter la ville de Jacmel en parent pauvre commettra une grave erreur’ a lancé le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Sud-Est, Jacques Khawly. Ce dernier soutient que l’ancien président de la République René Préval s’est taillé une place de choix chez les jacméliens en raison des réalisations effectuées au cours des cinq (5) ans de son mandat pour la promotion du tourisme. Jacques Khwally précise que la mise à l’écart du Sud-Est au profit d’une autre région du pays aurait été un coup dur pour le secteur privé qui misait beaucoup sur le tourisme dans ce département. Le député lavalas Wilner Content tire aussi la sonnette d’alarme. Le président de la Commission des Affaires Etrangères de la Chambre basse plaide en faveur de la continuité. Le Ministre du tourisme Martine Déverson défend la position du Gouvernement Chérestal. Elle plaide en faveur de la poursuite du partenariat entre secteur privé et public et annonce la disponibilité de fonds pour l’étude du lancement des travaux sur le tronçon Marigot Belle Anse. Les autorités haïtiennes proclament officiellement ce jeudi 26 avril le Nord d’Haïti zone prioritaire pour le développement de l’industrie touristique . Les travaux de célébration du Bicentenaire de l’indépendance vont être lancés en la circonstance par le premier ministre Jean Marie Chérestal et le ministre du tourisme, Marine Deverson . . La priorité accordée à la région Nord a jeté un coup de froid sur le Sud-Est « Quiconque tente de traiter la ville de Jacmel en parent pauvre commettra une grave erreur’ a lancé le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Sud-Est, Jacques Khawly. Ce dernier soutient que l’ancien président de la République René Préval s’est taillé une place de choix chez les jacméliens en raison des réalisations effectuées au cours des cinq (5) ans de son mandat pour la promotion du tourisme. Jacques Khwally précise que la mise à l’écart du Sud-Est au profit d’une autre région du pays aurait été un coup dur pour le secteur privé qui misait beaucoup sur le tourisme dans ce département. Le député lavalas Wilner Content tire aussi la sonnette d’alarme. Le président de la Commission des Affaires Etrangères de la Chambre basse plaide en faveur de la continuité. Le Ministre du tourisme Martine Déverson défend la position du Gouvernement Chérestal. Elle plaide en faveur de la poursuite du partenariat entre secteur privé et public et annonce la disponibilité de fonds pour l’étude du lancement des travaux sur le tronçon Marigot Belle Anse.

Publicité