Le Papjazz s’incruste dans le patrimoine haitien

223

En dépit de l’imbroglio politico sécuritaire le secteur culturel haïtien tente de sortir la tête de l’eau.  Après Zafem et les autres groupes musicaux,  c’est le Papjazz qui revient en force dans la capitale haïtienne.
Le coup d’envoi de cette 17 ème édition est prévu pour ce soir au Karibe.  Une touche de jazz populaire est promise par Joël Widmaier. Des groupes de musique traditionnelle haïtienne,  racine tel Nanm, seront au rendez vous.  Janesta et Beetova Obas seront de retour dans la capitale haïtienne  pour cette grande messe.
Cette 17 ème édition permet de mettre en exergue la vitalité de la musique Haïtienne. Il y aura plus d’artistes haïtiens que d’étrangers, a laissé entendre Mme Milena Sandler Widmaier.
Le papjazz est devenu un rendez vous incontournable pour les grands noms du jazz international.C’est un événement de référence dans la caraïbe.
Pour la ministre de la culture,  Mme Emmelie Prophète Milcé, les rythmes chaleureux de cette forme musicale transpirent la liberté et portent la mémoire des luttes des noirs mais aussi de toute l’humanité en quête de dignité.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité