Le Parquet a nouveau cambriolé

581
Someone wearing black shirt pressing the imbalance scale on black glass desktop and black background, cheating in a lawyer's office, Concept of injustice, espionage, partiality, law.

Les cambriolages du Parquet de Port-au-Prince sont si reçurents qu’ils ne sont considérés que comme des faits divers.
On ne compte plus le nombre de cambriolages au cours des dernières années. Les autorités judiciaires ont annoncé un nouveau cambriolage au tribunal de Première instance de Port-au-Prince dans la nuit du 24 au 25 mai 2023.


Les enquêtes pour les précédents cambriolages n’avaient pas abouti à des arrestations.
La directrice de la Fondation Je Kleré (FJKL), Mme Marie Yolene Gilles, déplore cet énième cambriolage.
Des dossiers importants et des corps du délit ont été emportés par les malfrats.


Elle soutient que le climat d’insécurité est la cause principale de ces cambriolages. Les agents de sécurité ne peuvent être à leur postes redoutant des attaques de bandits.
Cet événement ne représente qu’un fait divers en raison de détérioration du climat sécuritaire en Haïti .
Après le précédent cambriolage le doyen du tribunal de Première instance avait assuré que les dossiers seront reconstitués à partir des copies dans les centres carceraux et dans d’autres endroits sécurisés.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité