Le Pouvoir et l’Opposition saluent l’arrivée des missions internationales

249

Le parti au pouvoir Fanmi Lavalas accueille favorablement la présence cette semaine à Port-au-Prince de plusieurs missions internationales . L’un des porte-parole de la formation politique dirigée par Jean Bertrand Aristide ,le député contesté Roudy Eriveau affirme que la Fanmi Lavalas est prêt à discuter avec les responsables de l’Institut Républicain International (IRI) de la situation en Haiti en dépit des divergences avec cette organisation américaine . D’un autre côté, le parlementaire salue l’arrivée de la mission de la Commission Interaméricaine des Droits Humains (CIDH) . Roudy Eriveau indique que la situation n’est pas pire en Haiti que ce qui se fait ailleurs par exemple dans les territoires occupés ( Palestine ) et à Guantanamo avant d’affirmer qu’il n’y a pas de violation des droits humains dans le pays . Le député Lavalas , membre de la cellule de communication du parti au pouvoir , souligne qu’Haiti ne veut pas d’une démocratie  » new look  » ni de diktat sur la façon de protéger les droits humains. Pour sa part, l’Opposition se réjouit de l’arrivée des deux (2) missions . Paul Denis , porte-parole de la Convergence Démocratique , indique que l’Opposition va porter plainte contre l’Etat haitien suite aux évènements du 17 décembre 2001 et souligne que ce sera l’occasion pour la communauté internationale de vérifier sur le terrain la poursuite des actes de violation des droits humains par le parti au pouvoir en Haiti . M. Denis rappelle que la présence de la mission des droits de l’homme de l’OEA fait partie de la résolution votée par l’organisation régionale le 15 janvier 2002 traitant des conditions de reprise des discussions de sortie de crise .

Publicité