Le Premier Ministre Ariel Henry prêt à quitter le pouvoir

393

Avant la fin de cette semaine un nouveau gouvernement devra prendre ses fonctions.  La Caricom,  l’Onu,  les États Unis  et d’autres pays ont,  face au chaos,  annoncé  la formation d’un collège présidentiel pour remplacer le Premier Ministre M. Ariel Henry.
C’est la Caricom qui s’évertue à mettre en place le conseil présidentiel de transition de 7 membres. Les dirigeants de la Caricom,  par l’intermédiaire des trois anciens Premier Ministres ayant agi en tant que médiateurs,  disposent d’informations précises sur les positions des divers acteurs haitiens.
Le Premier Ministre avait été considéré comme irritant dans les négociations.De nombreux dirigeants de l’opposition avaient assuré qu’il était la cause de l’échec des 5 rounds de discussions sous les auspices de la Caricom.
Les acteurs politiques haïtiens ont un délai de 48 heures pour désigner des représentants au sein de ce conseil. Les membres ne pourront être candidats aux prochaines élections et devront approuver le déploiement de la mission internationale de soutien à la sécurité.
Le Premier Ministre démissionnaire annonce qu’il quittera ses fonctions sitôt le Conseil en place.  M Henry assumait les fonctions de chef de l’exécutif et de chef du gouvernement.
C’est le collège présidentiel qui nommera les ministres devant remplacer les officiels liquidant les affaires courantes. Il est évident que la communauté internationale qui a dénoué la crise politique gardera la haute main sur la formation du gouvernement d’autant que les acteurs haïtiens n’ont jamais pu trouver le moindre consensus.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité