Le Président du Kenya veut que la mission marque une différence 

413

Le président du Kenya,  M.  William Ruto,  qualifie de cruciale la mission multinationale en Haïti. 

Cette mission constitue une intervention fondamentale,  Il est crucial que les ressources disponibles pour l’équipe des nations unies soient augmentées de manière adéquate. Nous sommes déterminés à ce que cette mission marque une différence dans l’histoire des interventions internationales em Haïti,  a dit M.  Ruto après le vote, par le conseil de sécurité, de la résolution approuvant le déploiement d’une force en Haïti.

La résolution 2699 ne précise pas le nombre de soldats qui pourront être déployés sur le terrain.  Ce matin une source proche du ministère kenyan des affaires étrangères évoque un contingent de 2000 personnes. Le Kenya veut donner l’exemple en faisant le plus gros effort en déployant la moitié des troupes.

Une dizaine de pays dont ceux de la Caraïbe,  Jamaïque,  Bahamas,  Antigua et Barbudas sont disposés à contribuer en troupes.  Selon le Miami Hérald  d’autres pays dont l’Italie,  l’Espagne,  le Sénégal et la Mongolie pourraient également contribuer sous une forme ou une autre. 

Le ministère kenyan des affaires étrangères informe que la force pourra être déployé au plus tard en janvier 2024. <br><br> LLM / radio Métropole Haïti 

Publicité