António Gúterres plaide pour ne pas oublier Haïti lors de sa visite historique au pays

462

Lors de sa visite en Haïti, un pays en proie à un « cycle tragique » de violences, de misère et de catastrophes sanitaires, le Secrétaire général de l’ONU a exprimé sa préoccupation et son appel à ne pas oublier ce pays. Cette visite de quelques heures avait pour objectif de mettre en évidence les crises auxquelles Haïti est confrontée. Le Secrétaire général a rencontré le Premier ministre Ariel Henry et les membres du gouvernement lors d’une réunion matinale.

« Je suis ici à Port-au-Prince pour témoigner de ma solidarité envers le peuple haïtien et pour appeler la communauté internationale à continuer à soutenir Haïti, y compris par le déploiement d’une force internationale en soutien à la police nationale. Ce n’est pas le moment d’oublier Haïti », a déclaré le représentant de l’ONU.

Au Karibe Convention Center, António Guterres a tenu des réunions avec les dirigeants de divers organisations et partis politiques dont Fanmi Lavalas, UNIR, SDP, Parti INITE, OPL, Groupe Montana, ISC, RNDDH et CARDH, ainsi que des représentants de la communauté d’aide humanitaire de l’ONU et la nouvelle Représentante spéciale à Port-au-Prince, María Isabel Salvador.

Les discussions ont principalement porté sur le renouvellement du mandat du Bureau intégré des Nations unies en Haïti (Binuh), qui expire ce mois-ci. La situation humanitaire et sécuritaire du pays a également été abordée lors de cette réunion, avec des inquiétudes exprimées par les participants quant à la présence de groupes armés qui contrôlent une grande partie de la capitale et des principales routes. Certains dirigeants ont ouvertement exprimé leur défiance envers le gouvernement en place, et António Guterres les a encouragés à trouver un large consensus politique pour faciliter l’organisation des prochaines élections. Il a également réitéré l’appel du gouvernement haïtien en faveur du déploiement d’une force de sécurité pour appuyer la police nationale.

La visite d’António Guterres en Haïti fait suite aux récentes visites de hauts responsables humanitaires de l’ONU, notamment Cindy McCain et Catherine Russel, directrices exécutives du Programme alimentaire mondial et de l’UNICEF, ainsi que William O’Neill, le nouvel expert indépendant de l’ONU sur les droits de l’homme en Haïti, qui a récemment effectué une visite officielle de 10 jours dans le pays.

Marvens Pierre

Publicité