Le secteur du transport en conflit avec celui du pétrole

449

Les transporteurs haïtiens ne décolèrent pas en raison de la pénurie de carburant qui paralyse leur secteur d’activité.
Des leaders des principaux syndicats plaident pour de profondes réformes dans le secteur pétrolier.


De l’avis de Montès Joseph il faut l’intégration de nouveaux entrepreneurs dans ce secteur contrôlé selon lui par un petit groupe. Il lance des critiques acerbes contre les 5 compagnies pétrolières qu’il assimile à 5 familles.


Il prône un retour à l’ordre ancien où le secteur était contrôlé par des firmes étrangères notamment Esso, Shell et Texaco. M. Joseph juge que les entrepreneurs actuels sont sans scrupules et ne tiennent pas compte de la qualité du service. Il les accuse entre autre d’importer un carburant de mauvaise qualité qui provoque des pannes de noteurs.

Il révèle que des moteurs de l’EDH sont tombés en panne à cause du carburant.
Montès Joseph critique également le secteur de la finance qui doit apporter le support nécessaire pour l’acquisition des devises.
Le syndicaliste reste opposé à une gestion directe du secteur pétrolier par le gouvernement.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité