Le secteur pétrolier est sous la menace des gangs

348

Le secteur pétrolier est en ébullition. D’une part les compagnies pétrolières alertent sur les risques d’un arrêt de l’approvisionnement au terminal de Varreux et d’autre part les syndicats réclament une baisse des prix de l’essence à la pompe.


Une fois de plus les bandits menacent de bloquer la route utilisée par les camions citernes pour s’approvisionner au terminal.


Les responsables de l’APPE soutiennent que le gang de la zone exige 800 000 gourdes pour chaque convoi.
Dans une correspondance au ministre des finances, les entrepreneurs du secteur réclament des dispositions sécuritaires pouvant garantir la continuité de l’approvisionnement.


En 2022 le blocage du terminal de Varreux avait provoqué une pénurie et un marché noir. Le prix du galon de gazoline avait enregistré une hausse de plus de 1000%.


Les opérateurs du secteur révèlent au grand jour les contraintes auxquels ils sont confrontés alors que les syndicats de transport font pression pour une baisse significative des prix de l’essence à la pompe.
L’APPE démontre ainsi que d’autres dépenses non légales ou commerciales sont engagées dans la distribution des produits pétroliers.


Toutefois les syndicalistes n’entendent pas lâcher prise et dénoncent une complicité entre le gouvernement et le secteur pétrolier pour accentuer la pauperisation des classes moyennes et des couches vulnérables.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité