Le Sénateur Lambert prône le dialogue

1822

Pour une deuxième fois en moins d’une semaine, le premier ministre Ariel Henry n’a pas répondu à l’invitation du Sénat de la République. Les discussions devraient se porter sur la crise politique du pays.

« Nous continuerons à faire preuve de patience affirme le président du tiers du Sénat. Joseph Lambert a fait savoir qu’une nouvelle invitation a été envoyée au premier ministre pour mardi prochain.

Le sénateur déplore toutefois qu’Ariel Henry refuse de dialoguer. Pourtant  c’est la seule voie pouvant permettre au pays de retourner sur le chemin de  la stabilité a-t-il déclaré.

« S’il n’a certes pas répondu à ces deux dernières invitations, cela ne veut pas dire qu’il ne répondra jamais. Croyant en cela, une nouvelle invitation a été envoyée au premier ministre », a déclaré  l’élu du Sud- Est  Joseph Lambert.

Toutefois, L’absence du premier  ministre malgré deux invitations lancées par le sénat met déjà en doute sa volonté de dialoguer,  selon le sénateur Lambert.

Seul le premier ministre a jusque-là fait obstacle aux démarches enclenchés par le dernier tiers du sénat dans le but de rassembler le plus de monde possible pour discuter sur la crise que connait actuellement le pays.

Notons que, cette invitation fait partie d’une série mise en œuvre par le tiers restant du sénat, dont l’objectif est d’aboutir à un consensus National.

Il faut rappeler que le président Lambert  a déjà  eu des discussions avec plusieurs hommes politique, notamment l’ancien député Jerry Tardieu et le  coordonateur du parti UNIR, Clarens Renois.