Les anciens camarades de Smarck Michel attristés par son décès

208

Des leaders de l’opposition saluent la mémoire de Smarck Michel, ancien Premier Ministre haïtien décédé le 31 août 2012. Les anciens camarades de M. Michel, durant la campagne électorale de 1990 rappellent que l’homme d’affaires avait fait montre d’honnêteté et d’intégrité durant sa vie. L’ex sénateur Turneb Delpé et l’ex Maire de Port-au-Prince, Evans Paul, élus en même temps que Jean Bertrand Aristide sous la bannière du FNCD, affirment que M. Michel a œuvré pour l’instauration de la démocratie en Haïti. Smarck Michel, avait été selon M. Delpé un conseiller spécial d’Aristide durant la campagne électorale et après les élections générales de 1990.Il occupera la fonction de ministre du commerce puis celle de Premier Ministre après le retour d’exil d’Aristide en 1994. Maryse Narcisse, porte parole de Fanmi Lavalas, déclare que M. Michel était un homme d’affaires et un militant qui n’avait pas hésité à diriger le gouvernement à un moment difficile. Si la Présidence souligne que M. Smarck Michel avait été chef de campagne d’Aristide, Mme Narcisse explique qu’il a été un grand conseiller. Pour Turneb Delpé, M. Michel était un conseiller spécial, qui avait supporté les actions sociales de Jean Bertrand Aristide avec l’organisation Fanmi Selavi. Evans Paul, se rappelle que l’homme d’affaires avait contribué à la réalisation de plusieurs travaux d’assainissement à Port-au-Prince. Cependant M. Delpé révèle que Smarck Michel avait divorcé avec le mouvement lavalas.Il assure que l’ex Premier Ministre avait pris part au mouvement populaire de protestation contre le gouvernement d’Aristide en 2003. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité