Les autorités refusent de répercuter la baisse des prix des produits pétroliers

150

Plusieurs sénateurs de Lespwa affichent leur opposition au refus du gouvernement de baisser les prix du carburant à la pompe.Le président du sénat, Kelly C. Bastien, réclame une baisse des prix faisant remarquer que le baril de pétrole a connu une baisse de 50 dollars ces dernières semaines. » Il faut une disposition pour faire baisser les prix du carburant ce qui permettra de faire baisser le prix du transport à l’occasion de la rentrée scolaire », ajoute t-il admettant que le gouvernement tente peut être de récupérer les fonds injecter dans la subvention des produits pétroliers depuis avril.Même lecture de la part du sénateur Anacacis Jean Hector (Lespwa) qui rappelle que le manque à gagner pour l’état était de165 millions de gourdes.Le sénateur Jean Hector est disposé à accepter que les prix soient maintenus en l’état au moins pour une période de 30 jours.Pour le sénateur Joseph Lambert (Lespwa) la baisse des prix doit être effective pour les consommateurs dans le meilleur délai.Le sénateur du sud-est ne comprend pas l’idée de récupérer les fonds arguant que les ressources de l’état doivent être au service de la population. Pour sa part, l’économiste Kesner Pharel fait remarquer qu’il y a une différence entre les prix du stock et du Foward market.Il estime que les autorités haïtiennes devraient rendre publique les informations sur les transactions des hydrocarbures.De nombreux Port-au-Princiens critiquent le refus du gouvernement de baisser les prix des produits pétroliers.Des automobilistes croient que les autorités s’appliquent à récupérer les fonds utilisés pour subventionner les prix des produits pétroliers.

Publicité