Les bandits repoussés par la Police

196

Les bandits ont été freinés par les forces de l’ordre dans leur offensive contre les infrastructures policières et les institutions étatiques.  De nombreux bandits ont été tués lors d’affrontements avec les forces de l’ordre les 7 et 8 Mars 2024.
Les unités du Palais National et du commissariat de Port-au-Prince ont repoussé une offensive du gang de Village de Dieu le 8 Mars.  Les bandits avaient auparavant pris le contrôle de plusieurs quartiers dont Capois, Magloire Ambroise et Chavannes. Les résidents de ces zones avaient fui à l’approche des malfrats.
M. Pierre Antoine Louis salue la compétence du commandant du Palais national,  Vladimir Paraison,  qui a su trouver des stratégies pour défendre le siège de la Présidence. Outre la Présidence et le commissariat,  la base de l’Udmo était également dans la ligne de mire des bandits.
24 heures plus tôt les bandits de 400 Marozos avaient donné l’assaut contre le commissariat de la Croix des Bouquets. Ils ont été repoussés par les policiers. Les gangs qui contrôlent cette zone ont pillé plusieurs succursales de banques.
Le coordonnateur de la Synapoha avait, la semaine écoulée, appelé les policiers à se regrouper dans les commissariats pour défendre ces infrastructures.
Plus de 10 commissariats et sous commissariats avaient été incendiés ou pillés. Toutefois les routes sont toujours sous le contrôle des gangs.  À l’exception de Pétion ville les patrouilles policières sont invisibles dans les rues.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité