Les crânes d’humains découverts à Port-au-Prince ne sont pas liés à des pratiques de sorcellerie, selon une vaudouisante

77

Le secteur vaudouisant rejette les informations selon lesquelles les crânes d’humains retrouvés dans des décharges de fortune à Pétion-ville et au Canapévert seraient liés à des pratiques de sorcellerie. Selon Rachel Beauvoir Dominique, ces crânes allaient plutôt être expédiés à l’étranger à des fins d’études dans des laboratoires. Elle révèle que ces boites osseuses ont été, pour la plupart, bien emballées etétiquetées. Madame Dominique dénonce des secteurs qui, selon elle, saisissent toutes les occasions pour fustiger le secteur Vaudou. 11 nouveaux crânes d’humains ont été découverts à Canapé-vert (quartier Est de Port-au-Prince) lundi matin par des riverains, a constaté un reporter de Radio Métropole. Cette nouvelle découverte porte à 28 le nombre de crânes retrouvés dans des sites de décharge de fortune.17 crânes d’humains avaient été découverts samedi dernier par des riverains à Pétion-ville (commune de Port-au-Prince). Selon des témoignages, ces boites ossueuses avaient été déversées par un camion dans une décharge de fortune à la rue Métellus.Des agents spécialisés de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation d’Haïti (Minustah) ont récupéré les crânes d’humains pour les analyses nécessaires. Ils avaient retrouvés dans plusieurs récipients en plastique de couleur verte et emballés dans du papier, a constaté un reporter de Radio Métropole qui s’est rendu sur les lieux.