Les députés enquêtent sur l’implication de leur collègue Jocelyn Saint Louis dans le meurtre du maire de Saint Raphaël.

176

Le président par intérim de la Chambre des Députés , Félito Dorant, annonce la formation d’une commission d’enquête pour faire le jour sur l’assassinat du maire de Saint Raphaël , Fernand Sévère. Le vice-président de la Chambre Basse se refuse à faire des commentaires sur l’implication du député de Saint Raphaël , Jocelyn Saint Louis, dans le meurtre du responsable de la municipalité. Félito Dorant se contente d’indiquer qu’il reviendra à la commission d’enquête de déterminer les responsabilités dans cette affaire . Cependant, de nombreux observateurs mettent déja en doute la crédibilité du travail qui sera effectué par cette commission à la lumière de trois (3) dossiers instruits qui demeurent sans suite . Ils citent l’implication du véhicule du député de Port Salut, Jean Robert Placide, dans un hold-up à Port-au-Prince en novembre 2001 , la gestion controversée d’environ un (1) million de gourdes par le bureau de la Chambre de Basse et l’incident de Pliché en novembre 2000 où le député Jean Candio avait dispersé une réunion de prière en tirant à l’intérieur de l’église. Entre-temps, le député de Saint-Raphaël se défend d’avoir abattu par balle le maire Fernand Sévère. Jocelyb Saint-Louis parle de légitime défense et annonce qu’il se rend au Parlement , ce mardi 8 janvier 2002, pour fournir des explications à ses collègues députés. Le maire de Saint Raphaël , Fernand Sévère , a été criblé de balles par le député Jocelyn Saint Louis dans la localité de « Lopalite » dans la nuit du dimanche 6 au lundi 7 janvier 2002, selon plusieurs habitants de la région. Une altercation lors d’un bal entre les deux (2) hommes, membres du parti au pouvoir Fanmi Lavalas serait à la base du drame .

Publicité