Les enseignants syndiqués satisfaits du déroulement de la grève

128

Les syndicats d’enseignants tirent un bilan positif de la deuxième journée de grève dans le secteur de l’enseignement public . Lors d’un point de presse , le jeudi 30 janvier 2003 , les syndicalistes ont rappelé les points essentiels de leurs revendications axées sur une augmentation de salaire , l’amélioration de leurs conditions de vie et la baisse du prix du carburant. Les éducateurs affirment que la mobilisation va se poursuivre après ces trois (3) journées d’arrêt de travail pour porter le Pouvoir Lavalas à ne plus faire la sourde oreille . Ils en ont profité pour préciser qu’aucune négociation n’était en cours avec le ministère de l’éducation nationale . D’un autre côté, un groupe de chauffeurs de transport en commun syndiqués qui avaient rencontré le Président Aristide , le 10 janvier dernier , sur la question du prix du carburant se déclarent déçus de l’attitude du chef de l’Etat. Le syndicat des chauffeurs coopérants fédérés par la voix de son secrétaire général , Zamor Nolès, demande aux conducteurs de rester mobilisés car ils doivent faire entendre leurs voix bientôt . Par ailleurs ,le Mouvement Syndical Haitien critique les négociations engagées entre les syndicats et le patronat sur la question du salaire minimum sous le parapluie du ministère des affaires sociales . L’un des responsables de ce mouvement , Ancelot Venor ,soutient qu’il existe un sérieux problème de représentativité qui risque de créer davantage de difficultés.