Les footballeurs haïtiens dans la tourmente

397


2022 l’année de la coupe du monde est une année horrible pour les footballeurs haïtiens. Ils sont réduits à suivre les rencontres de la 22 ème coupe du monde de football Quatar 2022 à la télévision.


Depuis deux ans les footballeurs haïtiens sont retombés dans l’anonymat. Le championnat national est suspendu en raison des peyi lok et du climat sécuritaire deletaire.


Les Joueurs de première division qui recevaient un maigre salaire et des avantages sociaux ne disposent plus de ressources financières.
Le maigre salaire mensuel d’environ 25 000 gourdes, associé au frais de matches et un appartement faisaient la différence pour ces jeunes des quartiers précaires.
Privés de tout on ignore si ces jeunes n’ont pas intégré les gangs armés qui ont pignon sur rue dans ces quartiers précaires.


Les dirigeants des clubs qui sont en fait des mécènes ont été ratrappés par la crise. Ils ne peuvent plus supporter les joueurs et leurs familles d’autant que leurs entreprises sont en faillite.


Les jeunes footballeurs peuvent nourrir l’espoir d’un nouvel essor du sport roi ou un contrat professionnel à l’étranger. Mais les trentenaires espèrent un miracle ou doivent envisager une reconversion afin de survivre.

Publicité