Les gangs imposent la terreur dans l’Artibonite

435

La population artibonitienne vit dans l’angoisse en raison de la terreur imposée par les gangs de Base Grand Griffe de Savien et Cocorat Sans Ras.
Toute la zone de Pont Sondé à l’Estère étable théâtre daffronteement quasi permanent entre les bandits et les forces de l’ordre ou les groupe d’auto défense.


En début de semaine les bandits de Savien avaient lancé une offensive contre les habitants des quartiers de Moreau Paye et des environs. Aucune statistique n’est disponible mais un notable a fait état d’au moins 6 tués et plus d’une douzaine de blessés.


En outre un grand nombre de résidents ont été kidnappés par les bandits qui ont attaqué à l’arme lourde les habitants. Les bandits ont finalement été repoussés par une intervention de la coalition d’auto défense de la zone de Petite Rivière. Les policiers du commissariat de Pattes chwal s’étaient également rendus sur place.


Les bandits ont profité de l’absence du blindé dans zone de Carrefour paye pour occuper toute la zone. Les habitants de Petite Rivière, de Liancourt et de l’Estère ont déserté leurs domiciles pour échapper aux violences. Les policiers ont abandonné les commissariats ne disposant pas d’armes et de munitions pour affronter les criminels.


Ils redoutent les coalitions dautodefense qui ont une bonne connaissance des lieux. De plus les habitants ont organisé des brigades et tendent des pièges pour les criminels qui hésitent à s’aventurer dans ces zones.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité