MSF fuit les violences à Côté Soleil

381

Médecins Sans Frontières (MSF) a fui le bidonville de Cité Soleil en début de semaine. L’ONG ne peut fonctionner en raison des violents affrontements entre les gangs rivaux dans ce vaste bidonville. La sécurité du personnel et des malades n’étant pas garantie, MSF a dû cesser provisoirement ces activités humanitaires indispensables dans ce quartier populeux.


Les affrontements entre les gangs G 9 et G Pep ont fait un grand nombre de victimes. Des notables rapportent des tués mais aucune statistiques n’est disponible.
L’entrée des quartiers de Bois neuf, projet Drouillard, Ti Haïti et Warf sont controlés par les bandits de G 9.


Des spécialistes alertent sur la famine qui s’est installée en raison de l’impossibilité pour les habitants de s’approvisionner. Les résidents, redoutant les bandits, sont cloîtrés dans leurs domiciles.
Toutes les activités sont paralysées depuis plus d’une semaine dans le vaste bidonville. Les leaders de la société civile sont contraints de lancer un appel à un cesser le feu entre les protagonistes.


Les citoyens ne peuvent faire appel aux policiers qui ne sont pas présents dans le bidonville.

LLM / Métropole Haïti

Publicité