Les hôpitaux publics sont dysfonctionnels

158

C’est un véritable cri d’alarme que les autorités sanitaires du sud-est ont lancé pour faciliter une reprise du fonctionnement de l’hôpital Saint Michel.
Le directeur départemental du MSPP, Docteur Newton Jeudy, presse les citoyens à agir afin de faciliter la création d’un couloir humanitaire.


Ceci favorisera les déplacements des médecins, des employés, des malades et l’acheminement des intrants.
L’hôpital Saint Michel ne dispose plus de solutés, d’oxygène et de médicaments.


Le problème est sérieux, dit-il faisant valoir que cette situation s’est généralisée.


Le docteur Jeudy raporte des informations faisant état de décès de personnes sous respirateurs artificiels dans des structures sanitaires de la capitale.
Les autorités sanitaires du sud est envisagent de mettre en place une structure d’urgence pour gérer la crise.


Les hôpitaux sont pratiquement dysfonctionnels en raison des agressions des manifestants.
Le directeur départemental soutient que le carburant constitue la première priorité pour la reprise des activités.


Même si le ministère de la santé a été informé des dysfonctionnements le gouvernement ne peut résoudre les problèmes de barrages routiers et de carburant.


Tous les hôpitaux publics se retrouvent dans la même situation sur l’ensemble du territoire.

LLM / radio Métropole Haïti