Les membres du conseil de sécurité votent le cadre légal de la mission multinationale 

237
German Foreign Minister Heiko Maas (C) speaks at a UN Security Council meeting at United Nations headquarters in New York on February 26, 2020. (Photo by Johannes EISELE / AFP)

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a autorisé hier lundi 2 octobre 2023,  la création et le déploiement en Haïti  mission multinationale de soutien à la sécurité. 

La résolution a été adoptée en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies, par 13 voix pour et 2 abstentions (Chine et Fédération de Russie.

Les intervenants ont insisté sur la nécessité de déployer des efforts pour s’assurer du succès de la mission. 

Les États-Unis l’ont présenté comme « un jalon historique » sur lequel bâtir et qui permettra, dans un premier temps, à la Police nationale d’Haïti de combattre les gangs. Mais cette assistance est urgente car la moitié de la population du pays a désespérément besoin d’une aide humanitaire et de la restauration de la sécurité, a notamment argumenté la Jamaïque.

 Pour sa part le représentant du  Brésil a affiché la même position. Les membres africains du Conseil ont appelé à également accompagner un processus politique inclusif capable d’aboutir à des élections libres. À long terme, seule une solution politique permettra au peuple haïtien de bénéficier de la sécurité et de la prospérité qu’il mérite, a également estimé le Royaume-Uni.

Après le vote le Ministre haïtien des affaires étrangères , M. Jean Victor Généus, a parlé d’avancée significative avant de la qualifier de « lueur d’espoir ». / radio Métropole Haïti 

Publicité