Les pharmaciens réclament une intensification de la vaccination anti covid

414

L’Association des Pharmaciens Haïtiens (APH) est préoccupée par le lancement laborieux de la campagne de vaccination contre le corona virus.
Le vice président de l’APH, M. Rommel Cajuste, redoute des retards et appelle les autorités sanitaires à
à élaborer un véritable programme de vaccination.


Le programme permettra d’avoir un échéancier, a dit le pharmacien
Il regrette qu’après une semaine seulement quelques résidents du Nord de la capitale aient pu recevoir une dose du vaccin Moderna.


Il faut étendre le programme sur l’ensemble du territoire, insiste M. Cajuste reconnaissant que le vaccin est administré au Cap Haïtien depuis le début de cette semaine.
De plus il recommande la réalisation d’une campagne de sensibilisation afin d’encourager les haïtiens à recevoir les doses de vaccin accordés à Haïti.


Plusieurs professionnels de la santé ont refusé de recevoir une dose du vaccin moderna. Ils disent être dans l’attente d’informations suplemmentaires en vue de décider.
Entre temps un reporter de radio Métropole a constaté hier à l’hôpital la Paix de Delmas que de nombreux citoyens haïtiens et des ressortissants étrangers reçoivent le vaccin.
le programme est réalisé dans la plus grande discrétion.


Ces vaccinés du covid refusent de répondre aux questions des journalistes arguant craindre pour leur sécurité.

LLM / radio Métropole Haït