L’Ex-Sénateur Joseph Lambert exige des clarifications sur les allégations de détournement de biens publics

325

L’ex-Sénateur Joseph Lambert a émis un ultimatum de 24 heures à l’administration du Sénat, à partir du 28 novembre 2023, pour clarifier les informations contenues dans le rapport de l’ULCC. Ce rapport met en cause l’ancien président du Sénat dans une affaire de détournement de biens publics.

M. Lambert, tout en soulignant sa volonté de coopérer avec la justice, a annoncé son intention de se présenter devant le commissaire du gouvernement pour fournir des explications détaillées concernant quatre véhicules du Sénat qui seraient actuellement en sa possession.

Il a exprimé ses regrets face aux dénonciations calomnieuses diffusées sur les réseaux sociaux, soulignant que ces attaques portent atteinte à sa famille. M. Lambert a affirmé sa détermination à faire la lumière sur ces allégations, assurant qu’il répondra de manière transparente aux interrogations de la justice.

L’affaire suscite une attention particulière, mettant en lumière les enjeux autour de la gestion des biens publics au sein du Parlement. La population attend avec intérêt les développements ultérieurs et les éclaircissements promis par l’administration du Sénat dans le délai imparti.

Marvens Pierre

Publicité