l’hôpital Médecin sans frontières de Martissant est fermé

639

L’hôpital Médecins sans frontières de Martissant risque d’être fermé définitivement.
L’hôpital a cessé ses activités au cours de cette semaine.


Les responsables de cette infrastructure sanitaire soutiennent que cette semaine doit permettre d’évaluer la situation sécuritaire.
Le week-end écoulé les locaux de l’hôpital avait essuyé des tirs.


Toutefois l’hôpital fonctionnait déjà au ralenti en raison de l’impossibilité pour les citoyens de fréquenter le quartier, théâtre de violents affrontements entre les gangs de Grand Ravine et Ti Bois.


Il n’y avait qu’un seul patient à l’hôpital lors des incidents, révèle l’ONG.
Les responsables de Médecins sans frontière Belgique veulent savoir s’il s’agissait d’une fusillade contre l’hôpital, déjà bien intégré dans la communauté, ou de dommages collatéraux.


Martissant est vidé de ses résidents depuis un mois suite à la grande offensive du gang de Grand Ravine qui a repris le contrôle de toutes les artères du quartier.

LLM / radio Métropole Haïti