L’ISC exhorte le pouvoir à adopter les mesures nécessaires pour la reprise des discussions politiques

294

L’Initiative de la Société Civile (ISC) plaide en faveur de l’établissement d’un climat propice à la reprise des négociations de sortie de crise. En ce sens , l’ISC dit supporter la récente prise de positions du président de la Conférence Episcopale , Monseigneur Hubert Constant , qui avait invité le pouvoir à adopter certaines mesures pour faciliter la reprise du dialogue . Dans une note rendue publique le mardi 27 mars 2002, l’ISC estime qu’à la faveur de l’arrivée prochaine de la mission de l’Organisation des Etats Américains (OEA), les autorités Lavalas doivent prendre les mesures nécessaires en vue de  » faire la lumière sur les évènements du 17 décembre 2001 , prendre les sanctions qui s’imposent , dédommager les victimes , assurer la sécurité de l’ensemble des citoyens , garantir les droits de la personnes humaine en particulier le libre exercice des droits politiques , assurer la distribution d’une justice équitable et enfin mettre un terme à la gabegie et à la corruption dans les affaires publiques . L’Initiative de la Société Civile exhorte également l’Opposition à jouer pleinement son rôle sur l’échiquier politique et à se préparer en vue des prochaines élections législatives et locales . L’ISC appelle les citoyens à intervenir dans le débat pour pousser les politiques à agir dans la bonne direction .

Publicité