L’OPL Accuse le CEP

188

L’Organisation Peuple en Lutte fustige le comportement du président du Conseil Electoral Provisoire dans la gestion des élections du 21 mai. L’OPL accuse Me. Léon Manus et ses collègues du CEP d’avoir contribué à l’aggravation de la crise dans le pays. Par ailleurs, l’OPL croit que même en cas de correction au niveau de la publication des résultats des élections du 21 mai, la situation est aujourd’hui irrémédiable. Selon Saveur Pierre Etienne, Porte-parole de l’Organisation du Peuple en Lutte, le Président du CEP est pris au piège de Fanmi Lavalas et de la communauté internationale. L’organisation invite tous les secteurs de la société à s’organiser pour barrer la route nous citons « à ce pouvoir fasciste qui s’installe dans le pays.

Publicité