L’Opposition rejette les accusations de M. Alexis

201

Pour les dirigeants du Groupe de Convergence Démocratique estiment que ces dénonciations témoignent de la panique qui règne dans les rangs du régime lavalas face à l’évolution de la situation politique. La Convergence qualifie d’irresponsable les propos tenus par le chef du gouvernement Jacques Edouard Alexis. Pour Serge Gilles du Directoire de la Convergence personnes ne devrait prendre au sérieux ces accusations. « Le pouvoir est paniqué par la dynamique de la mobilisation de la Convergence et l’initiative de la Société Civile qui mettent en cause les précédentes élections organisées par lavalas pour lavalas » a déclaré Serges Gilles qui dénonce une manoeuvre du pouvoir lavalas pour tenter de ternir l’image de l ‘Opposition. « Chaque fois que M. Alexis se retrouve dans une situation difficile il passe à l’action contre les partis de l’Opposition mais c’est des coups d’épée dans l’eau » a jouté M. Gilles. Le premier ministre Jacques Edouard Alexis a formellement accusé l ‘Opposition dans la nouvelle campagne de bombes artisanales enregistrées dans la Région Métropolitaine de Port-au-Prince, le vendredi 19 janvier.

Publicité