L’Union Européenne annonce une pleine coopération avec le gouvernement Latortue

202

L’Union Européenne (UE) exprime sa volonté d’exercer une coopération étroite avec les nouvelles autorités haïtiennes . L’UE estime qu’il est nécessaire de faire la paix pour le progrès et la promotion de la démocratie. La déclaration des Quinze s’inscrit dans la lignée des positions de solidarité exprimée par l’international face au gouvernement Alexandre/Latortue. La présidence de l’UE applaudit la formation de ce gouvernement qui remplace l’administration lavalas et exprime l’espoir qu’enfin ce processus de démocratisation et de construction d’un Etat de droit fera des progrès substantiels pour qu’Haïti sorte de l’impasse politique des dernières années et retrouve la stabilité politique tant souhaitée. Dans cette déclaration, l’Union Européenne se dit prête à donner son appui au gouvernement et à participer à la construction d’un Etat de droit. Elle se dit disposée à contribuer à soulager la détresse du peuple haïtien par une aide humanitaire rapide et appropriée aux circonstances , étant donné que les conditions socio-économiques en Haïti se sont nettement détériorées, a-t-elle constaté. Visiblement attentive à ce qui se fait en Haïti, l’UE note des points réjouissants dans la déclaration du premier ministre notamment l’importance de la réconciliation nationale et de sa volonté de gérer un gouvernement d’unité nationale. Selon l’organisation, la réconciliation et la coopération de tous les haïtiens sont des conditions préalables à un développement durable du pays et une amélioration du niveau de vie de tous les citoyens. A côté de la réjouissance, l’UE se dit aussi inquiète face à la persistance de la dégradation de la sécurité en Haïti. En ce sens, elle invite tous les haïtiens à s’abstenir de toute forme de comportement violent. Dans le même temps, l’UE applaudit la décision prise par le Conseil de Sécurité des Nations Unies d’envoyer une force multinationale intérimaire et du coup encourage tous les efforts internationaux visant à sécuriser et à stabiliser le pays. La présidence de l’UE a rendu hommage aux efforts considérables déployés , selon elle, par l’OEA et la CARICOM en vue de contribuer à la pacification et à la stabilisation d’Haïti . L’Union Européenne souhaite que ces efforts puissent être poursuivis, en coordination étroite avec le gouvernement en Haïti, les Nations Unies et la force multinationale intérimaire. Plus d’une vingtaine de pays se rallient à la déclaration de la présidence de l’UE pour supporter et applaudir la formation d’un gouvernement en Haïti.

Publicité