Manifestation anti gouvernementale au Cap Haïtien

251

Les rues du Cap Haïtien sont en effervescence ce matin à l’annonce de l’arrivée du Premier Ministre,  M.  Ariel Henry. Après une visite au Kenya le chef du gouvernement haïtien ne peut regagner la capitale en raison de l’annulation des vols vers l’aéroport international Toussaint Louverture.
Les attaques des gangs contre les infrastructures policières et les centres carcersux ont contraint les autorités de l’aviation civile à suspendre certaines liaisons aériennes. La semaine écoulée un aéronef de la compagnie Sunrise avait été touché par un projectile.
Le mouvement de contestation contre la présence du Premier Ministre a été lancé à l’appel du chef de file de Pitit Dessalines,  M.  Moïse Jean Charles. Depuis hier soir de nombreuses barricades de pneus enflammés avaient été dressées sur les principales artères. Les barrages étaient plus nombreux à l’est de la ville où se trouve l’aéroport international.
Le Premier Ministre doit regagner la capitale après un déplacement de plus d’une semaine.  Il avait notamment pris part à un sommet de la Caricom avant une rencontre avec le président kenyan M.  William Ruto. Au cour de son séjour à Naerobie  les autorités des deux pays ont signé un accord autorisant le déploiement de la mission multinationale de soutien à la sécurité.
LLM / radio Métropole Haïti

Publicité