Mariani en proie à la terreur des bandits

578

La terreur imposée par les bandits à  Mariani a provoqué une forte perturbation des activités économiques.  Les marchandes en provenance de la péninsule sud sont confrontées à  d’énormes défis pour transporter les denrées vers les centres commerciaux de la région métropolitaine de Port-au-Prince.
Les affrontements entre forces de l’ordre et bandits sont récurents à proximité du l’abattoir.  Les rues sont désertes puisque la majorité des résidents ont fui vers Gressier et Léogane notamment.
En raison de cette conjoncture de nombreux citoyens sont contraints de recourir au cabotage pour traverser cette zone rouge.
Plusieurs pêcheurs se sont donc transformés en transporteurs sur la liaison Lamentin 54 à Lambi.
Le week-end écoulé un voilier a chaviré sans faire de victimes.
Par ailleurs la semaine écoulée deux proches parents du chef de gang de Mariani ont été appréhendés aux Cayes (sud) par le chef du Parquet de Miragoane. Les rumeurs sur la présence de ce chef de gang dsns le sud avaient provoqué un différend entre les commissaires du gouvernement des Cayes et de Miragoane.  La ministre de la justice a administré une blâme à chaque chef de parquet condamnant leur errements dans l’exercice de leur fonction. <br><br> LLM / radio Métropole Haïti

Publicité