Martelly fixe le second tour du scrutin au 24 janvier

146

Le chef de l’état haïtien, Michel Martelly, a convoqué les électeurs à prendre part au second tour de la présidentielle et des législatives partielles le 24 janvier 2016.Dans cet arrêté convoquant le peuple en ses comices, adopté en conseil des ministres hier mercredi 6 janvier, le président Martelly dit avoir tenu compte d’une correspondance du Conseil Electoral Provisoire (CEP). Les conseillers électoraux avaient lors d’une rencontre au Palais National, le 5 janvier, fait état de l’impossibilité de réaliser le scrutin le 17 janvier 2016. En début d’année le président Martelly avait annoncé qu’il se préparait à convoquer le peuple en ses comices le 17 janvier afin de respecter la date du 7 février prévue pour l’investiture du nouveau chef d’état. Le président du CEP, Pierre Louis Opont, avait dans sa correspondance du 4 janvier soutenu que la date du 7 février ne pourrait plus être respectée pour l’entrée en fonction du nouveau chef d’état si les élections ne sont pas tenues le 17 janvier. Le président Martelly a publié l’arrêté présidentiel en ignorant les recommandations de la commission d’évaluation électorale. La commission, crée par le chef de l’état avait recommandé entre autres un dialogue entre les acteurs politiques et un replâtrage du Conseil Electoral. En début de semaine les ambassadeurs du Core Group avaient, dans un communiqué, encouragé la poursuite du processus électoral afin de respecter l’échéance constitutionnelle du 7 février 2016. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité