Martelly poursuit les consultations autour du processus électoral

128

Le chef de l’Etat haïtien Michel Martelly a poursuivi hier les consultations avec les représentants des différents secteurs de la société civile autour du processus électoral.M. Martelly a inscrit ces rencontres dans le cadre de sa démarche visant à redonner confiance aux acteurs politiques dans le processus électoral. Au cours des dernières 24 heures M. Martelly s’est entretenu avec des représentants du secteur syndical, des organisations féministes, des leaders des associations patronales et des organisations de la société civile. En ce qui concerne les partis politiques, des rencontres ont eu lieu avec les leaders des commissions permanentes et des blocs parlementaires ainsi que les responsables des partis politiques représentés au Parlement. Le chef de l’Etat considère que la majorité des acteurs politiques ne sont pas opposés au Conseil Electoral Permanent (CEP) mais doutent de la crédibilité des personnalités désignées.Martelly dit être à la recherche de solutions pour avancer rappelant que le Conseil Electoral est déjà en place. Il espère que les rencontres avec les leaders des commissions parlementaires permettront de désigner les trois représentants du législatif au CEP. Le premier mandataire de la nation se dit confiant que les législateurs parviendront à trouver une formule afin de designer leurs représentants.Il y a des irréductibles mais la grande majorité des parlementaires ont compris que le Parlement doit remplir son devoir constitutionnel, a-t-il ajouté.Cependant Martelly affiche sa détermination en faisant remarquer qu’il saurait éventuellement gérer une nouvelle crise politique. Le rôle d’un président est de gérer essentiellement des crises conclut-il. LLM / radio Métropole Haïti