La ministre des finances dément les allégations sur les dettes internes

143

La ministre des finances Marie Carmelle Jean Marie a apporté un démenti formel aux allégations du sénateur Moise Jean Charles relatives à une mauvaise gestion des finances publiques.Le parlementaire avait indiqué que le gouvernement utilise les épargne des citoyens pour payer les fonctionnaires. Le grand argentier de la république a assuré qu’il n’y a aucun problème de ressources ou de liquidité dans le système.Le gouvernement n’a pas recours au crédit de la BRH et n’envisage pas de relever le plafond monétaire, a insisté Mme Jean Marie. Tout en mettant en garde contre les conséquences néfastes des déclarations du sénateur Jean Charles sur le système financier, la ministre des finances a révélé que depuis 2004 le gouvernement haïtien n’a plus recours aux crédits de la BRH. La BRH ne finance plus le déficit du Trésor dit-elle rappelant que les dépenses publiques sont financées par les recettes de l’Etat et l’appui budgétaire de la communauté internationale. Selon la ministre des finances le pays jouit d’une bonne santé financière sur le plan macroéconomique.Il y a de préférence des excédents monétaires laisse entendre Mme Jean Marie qui fait état des principes strictes que doivent respecter le secteur bancaire. Dans le même temps, la ministre des finances a fait état de l’insuffisance des ressources dans la ligne budgétaire dédié aux réponses aux catastrophes naturelles.Rappelant que ce problème avait été évoqué lors de la rencontre avec la commission sénatoriale des finances, Mme Jean Marie a annoncé que d’autres rubriques du budget pourront être désaffectés afin de mobiliser de nouveaux fonds pour la protection civile. LLM / radio Métropole Haïti