Michèle Pierre Louis prêt à répondre à la convocation des sénateurs

74

La Première Ministre Michèle Pierre Louis rejette les accusations relatives à l’inaction du gouvernement durant la période de l’état d’urgence.Elle soutient que de nombreuses interventions ont été réalisées dans les régions les plus touchées par les récents cyclones. » On veut que les actions soient visibles immédiatement », dit-elle précisant qu’un document présentant les actions du gouvernement au cours des 100 premiers jours sera bientôt publié. » Nous avons une exigence de rigueur », martèle Mme Pierre Louis qui se prépare à soumettre un document aux parlementaires. » On accuse facilement dans ce pays », se plaint la première ministre faisant remarquer que les documents permettront de faire jaillir la vérité.Michèle Pierre Louis soutient que son gouvernement qui compte 75 jours ne peut résoudre des problèmes récurrents depuis plusieurs années. » Il faut un effort national pour aider le gouvernement à rectifier le tir », dit-elle signalant que la crise financière mondiale entraîne de graves conséquences sur l’économie nationale.Le 7 octobre dernier, Mme Pierre Louis avait indiqué que 50 % ( 121 millions de dollars ) des fonds alloués pour la réalisation de projets durant la période de l’état d’urgence ont été décaissés. Lors d’une séance de travail avec les membres de plusieurs commissions sénatoriales, Mme Pierre Louis avait annoncé l’acquisition prochaine de 30 millions de dollars d’équipement pour la réalisation de travaux d’infrastructure.Le ministre des finances, Daniel Dorsainvil, avait révélé que le premier décaissement des fonds d’urgence a été attribué à la rentrée scolaire, l’appui aux communes et la relance de la production agricole.