Moïse dénonce un kidnapping politique

164

Le chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse, accuse l’opposition d’être l’instigateur de la vague de kidnapping de ces dernières semaines.Cette résurgence des enlèvements est apparue subitement, a dit le président Moïse dénonçant une stratégie visant à exaspérer la population.Les stratégies du peyi lòk et du kidnapping sont néfastes pour le pays, a martelé le président Moïse en marge de sa participation aux festivités carnavalesques de Jacmel.Il déplore une stratégie destructrice des leaders de l’opposition radicale.Le chef de l’état exhorte les dirigeants politiques à formuler des projets en vue de gagner la confiance de la population.Nous devons mettre un terme à la confrontation. Je ne veux pas me battre avec mes frères et sœurs de l’opposition, a insisté M. Moïse.La semaine écoulée les autorités haïtiennes avaient mis en place un nouveau dispositif sécuritaire afin de freiner la vague d’enlèvement.Les autorités n’ont toujours pas fait état de nouvelles statistiques mais les fouilles systématiques de véhicules auraient réduit le nombre d’exactions. LLM / radio Métropole Haiti

Publicité