Moïse Jean Charles annonce une intensification des manifestations

680

La mobilisation se poursuivra jusqu’à satisfaction des revendications populaires, prévient le chef de file de Pitit Dessalines, Moïse Jean Charles.
Il n’entend pas négocier les revendications qui sont justes a-t-il expliqué.


Les manifestations paralysent les activités économiques dans les grandes villes depuis trois semaines.
De nouvelles manifestations obtenu lieu hier au Cap Haïtien, à Jacmel, à Miragoane et à Delmas notamment.


M. Jean Charles annonce de grandes mobilisations pour la semaine prochaine dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.
Les annonces ou menaces contre les banques sont les mêmes, explique l’ex sénateur arguant que les banquiers n’ont jusqu’à présent fait aucun effort pour montrer leur bonne foi.


Les principales revendications concernent la baisse du taux de change du dollar à moins de 100 gourdes, le paiement des transferts en dollar, l’annulation de la taxe sur les transferts, la distribution régulière du carburant et la démission du Premier Ministre Ariel Henry.
M. Jean Charles promet une reprise des activités économiques dès que les revendications auront été satisfaites.

LLM / Métropole Haïti

Publicité