Moïse promet une aide sociale pour atténuer les réformes structurelles

223

Le chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse, se propose de réaliser avec modération les réformes structurelles. Environ 6 semaines après les émeutes occasionnées par la hausse des prix de l’essence, le président haïtien a eu une importante réunion avec les représentants en Haïti de la Banque Mondiale (BM), du Fonds Monétaire International (FMI) et la responsable des opérations de la Banque Interaméricaine de Développement (BID).Il s’agissait entre autres d’évaluer l’application des réformes structurelles et l’appui budgétaire de ces institutions. M. Moïse a insisté sur la nécessité pour que les réformes structurelles soient accompagnées de mesures d’aides sociales conséquentes susceptibles d’améliorer à court terme les conditions de vie de la population. Il a fait état de plusieurs dispositions visant à réduire le train de vie de l’État et renforcer les recouvrements des recettes publiques afin de mobiliser plus de ressources pour financer des filets de sécurité sociale pour les couches les plus vulnérables. Cette stratégie a reçu un accueil favorable de la part des représentants des institutions financières internationales.Ils ont réitéré leur détermination à financer les filets de sécurité sociale et à poursuivre les investissements publics structurants.De plus les partenaires multilatéraux ont fait part de leur intention de fournir un appui budgétaire, qui tienne compte des efforts du Gouvernement pour entreprendre ses réformes structurelles.Ils ont également compris la nécessité de répondre d’urgence aux attentes de la population. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité