Nouvelle date pour le lancement des travaux prévus dans le CCI

267

Le Premier ministre Gérard Latortue annonce pour la mi-novembre le lancement des grands travaux d’infrastructures à travers le pays comme il est prévu dans le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI). Ces chantiers devaient être mis en oeuvre au cours de ce mois d’octobre. Gérard Latortue qui s’exprimait au journal du matin de Radio Métropole a déploré certains retards enregistrés dans le démarrage de ces travaux.Le Premier ministre Latortue estime que le Gouvernement et la Communauté Internationale ont leur part de responsabilité dans la mise en oeuvre à temps des projets d’Infrastructures. Dans cette interview, le Premier ministre Latortue a déploré la décision prise par des responsables financiers internationaux de reporter leur visite dans le pays en raison des violences dans certains quartiers de la capitale.Selon Gérard Latortue, le processus de décaissement des fonds prévus pour Haiti doit être accéléré vu la complexité de la situation sur le plan économique. D’un autre côté, le Premier ministre souhaite la mise au point d’un Cadre de Coopération Intérimaire sur l’environnement. M. Latortue a formulé le voeu d’une conférence des donateurs sur ce secteur après les catastrophes de Mapou, Fonds Verrettes et Gonaïves. Lors de l’installation du nouveau cabinet ministerial, vendredi, Gérard Latortue a expliqué que les problèmes environnementaux sont très graves en Haiti d’ou l’urgente nécessite pour le pouvoir de renforcer l’entité chargée de la gestion de ce dossier, à savoir le ministère de l’environnement qui n’est plus une secrétairerie d’Etat. Le chef du gouvernement considère le léger remaniement ministerial comme un nouveau soufflé pour l’action gouvernementale qui va s’articuler autour de la justice et de la sécurité, des infrastructures, de l’environnement, des Haïtiens vivant à l’étranger et de la jeunesse et des sports. Dans son allocution, le president proviso ire Boniface Alexandre a fait part de son insatisfaction en ce qui a trait à la performance de l’administration publique. Le chef de l’Etat croit que le pays doit être mis en chantier et souligne que deux points sont essentials aujourd’hui, les travaux publics et la sécurité publique.

Publicité