Nouvelle hausse des violences

283

Les violences des gangs se sont intensifiées au cours des dernières 72 heures dans plusieurs régions.


Dans l’artibonite les gangs de Savien et de Cocorat Sans Ras maintiennent le climat de terreur sur les habitants de Verettes, Petite Rivières, Liancourt et l’Estère.


Dans la région métropolitaine de nouveaux foyer de violence ont été recensés à Mariani et Fort Jacques.


A Mariani (sud de Carrefour) au moins deux personnes ont été blessées et un véhicule incendié lors d’accrochages entre des groupes rivaux. Un proche de Dieufort, connu pour être le leader du groupe Mondesir, figure parmi les blessés.


À Fort Jacques (nord) c’est le gang de Vitelhomme qui poursuit son extension.
Au centre ville de Port-au-Prince des affrontements ont été enregistrés hier au Bélair et au Champs de Mars.
Une dizaine de personnes ont été blessées lors de cette offensive. Les statistiques ne sont pas disponibles pour le quartier de Bel air en guerre avec les gangs de Delmas 2 et 6.
De plus on note une hausse des cas de kidnapping.


Par ailleurs les enlèvements et vols se poursuivent dans les quartier de Pernier et Torcel.


À Martissant (sud de Port-au-Prince) des tirs d’armes lourdes sont entendus dans les hauteurs.

LLM / Métropole

Publicité